Et l’hypnose-spectacle ?

hypnose-spectacle

L’hypnose-spectacle et ses fascinateurs popularisés par TF1 et M6 n’aident pas la profession des praticiens en hypnose thérapeutique !

Nombreux sont à le constater depuis quelques semaines, les demandes des nouveaux clients sont plus insistantes sur ce qu’il va leur arriver pendant et après la séance. La crainte évoquée : La peur de perdre le contrôle d’eux même pendant la séance et pire encore d’avoir été programmé à leur insu pour le reste de leur existence.

Comme l’explique un délégué régional du syndicat des hypnothérapeutes dans un article paru le 14 mars 2015 :

« Messmer fait croire qu’il a un pouvoir. Sur le public, sur les stars. Quand il arrive sur scène, il est précédé par sa réputation. Avant même de le voir, tout le monde est déjà convaincu et conditionné. Le plus gros du travail est fait. Ne reste plus qu’à trouver les gens les plus réceptifs… et à poser le regard sur eux.

Réceptif à l’hypnose, tout le monde l’est. Plus ou moins. Une personne sur cinq seulement répond de manière optimale. Au début du spectacle, Messmer fait un test de suggestibilité (NDLR : les mains jointes et aimantées qu’on ne peut décoller) pour repérer les personnes capables d’entrer rapidement en état d’hypnose. Ce sont elles qui monteront sur scène, pour garantir un résultat instantané. Après le spectacle, il est arrivé que les gens se sentent mal réveillés ou qu’ils aient mal aux genoux après avoir dansé le french cancan. Avant de les hypnotiser, Messmer ne se préoccupe pas de leur état de santé. »

Lire la suite de l’article : L’hypnose-spectacle nuit à l’hypnose thérapeutique – 14/03/2015 – La Nouvelle République Indre-et-Loire.

L’hypnose à vertu thérapeutique est basée sur la bienveillance et le praticien dédié au bien être de la personne qui le consulte.

Partagez cet article
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Email this to someone

Les commentaires sont fermés.