Se muscler par la pensée

hypnose-muscle-pensee2Serait-il possible de se muscler par le seul fait d’y penser ?

Un article paru sur le site Science et Vie relate l’expérience menée par une université de l’Ohio aux Etats-Unis. Cette étude avait pour but de déterminer si l’action de la pensée pouvait avoir une incidence sur le gain ou la perte de la musculature.

Pour réaliser l’expérience, les chercheurs du « Musculoskeletal and Neurological Institute » ont plâtré 44 personnes pendant 4 semaines. Les cobayes étaient plâtrés au poignet, de la fin de l’avant-bras jusqu’aux doigts. 15 d’entres-eux ont été sélectionnés comme groupe test pour effectuer des exercices mentaux, les autres n’avaient aucune contrainte particulière à respecter.

Pendant 4 semaines, les membres du groupe test ont été soumis 5 fois par semaines à un entraînement mental dans lequel ils devaient penser qu’ils tendaient les muscles de leurs bras pendant 5 secondes, puis de relâcher, et cela 13 fois de suite par séance. Des capteurs sensoriels étaient placés dans le plâtre afin de valider qu’il n’y avait pas de contractions musculaires pendant les exercices, et l’activité du cerveau était observée.

Après 4 semaines de cet entraînement, les résultats de l’expériences sont édifiants. La perte de force du groupe test a été de 24% alors que les autres présentaient une perte de 45% , soit près de 50% d’écart !

Penser à une action musculaire permettrait donc de faire travailler le muscle, et cela sans qu’aucune action physique n’ait eu lieu. Cela permettrait aussi de d’expliquer l’efficacité des entraînement mentaux associés à l’entraînement physique, tels qu’utilisés par les sportifs de haut niveau.

Cela permet aussi d’imaginer que les pouvoirs de la pensée sont encore sous-évalués et qu’il reste de nouvelles voies à explorer.

Essayez l’hypnose !

Source : Article Science et Vie du 20 janvier 2015 – Román Ikonicoff 

Source : Brian C. Clark, Executive Director, Ohio Musculoskeletal and Neurological Institute

Partagez cet article
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Email this to someone

Les commentaires sont fermés.